KUPKΛ ΛNKH BΛLTHΛZΛR

Chroniques de l'ile oubliée

Kupka Ankh Balthazar : Chroniques de l'ile oubliée

Poèmes pliables

| 0 Commentaires

L’idée des poèmes pliables est né d’un pari, ne garder que l’essentiel d’un texte.
Choix évidemment orienté et subjectif, en l’épurant jusqu’à le rendre exsangue. On obtient quelque chose d’étrange et de presque insaisissable. Peut-être l’armature d’un nouveau texte… ?

Étape 1:

s_by_y5y6-d5efehp

Maintenant je me retourne. Je suis immobile. Je guette le moindre de ses mouvements sans la regarder, à l’oreille, mais simultanément et presque sans m’en rendre compte, je me retourne sur la multitudes des journées écoulées, d’autres nuits. Voici des précipitations lumineuses entrecoupées de ténèbres profondes qui, accumilées, ont fait une année quand on en pu compter suffisamment. Je voudrais m’assurer qu’avant c’est encore un peu maintenant, le tout début de mon histoire pourrait être aujourd’hui. Dans une pièce lointaine, une pendule égrène l’heure. Ses tintements grêles jouent en écho dans le couloir. A l’extrême bord du lit, je pourrais me laisser glisser, oblique. Je glisse un peu, il n’y aura plus rien bientôt. J’écoute les petits frôlements qui l’accompagnent autour du lit, frottements chuchotés comme une voix, dans le noir, m’appelant très bas. Peut-être qu’il n’y a plus rien déjà. Et mon pied, en retombant le premier ne rencontreras pas le carrelage, petits losanges de grès rouges un peu rêches, froids. Je vais m’enfouir tout entier dans ce néant sans ouvrir les yeux puisque de toute façon il n’y aura plus rien à voir.

Étape 2: (on paufine si besoin, …ne pas avoir peur de l’abstraction… )

Immobile guette presque
Nuits, précipitations lumineuses profondes
Lointaine heure grêle, écho oblique
Plus rien bientôt.
Frôlements chuchotés m’appelant très bas
Carrelage
Ce néant à voir.

Résultat: 😉

Immobile guette presque
Nuit, précipitations profondes
Lointaine heure grêle, écho oblique
Rien bientôt.
Frôlements chuchotés m’appelant bas
Carrelage
Ce néant
À
voir

pyramid_by_kevin_saintgrey

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Je ne suis pas un robot! * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.