KUPKΛ ΛNKH BΛLTHΛZΛR

Chroniques de l'ile oubliée

Kupka Ankh Balthazar : Chroniques de l'ile oubliée

Melpomène (VI)

| 0 Commentaires

the_library_by_dawnelaine-darkwood

… « L’accoutrement n’y change rien, » rĂ©torqua froidement Feldspath, « prendre d’assaut une tourelle pratiquement dĂ©serte, harnachĂ© comme un guerrier allant affronter une armĂ©e furieuse est totalement ridicule, cet homme a perdu la tĂŞte ! ». Un Ă©clat de fureur dĂ©forma brièvement son visage. Cet Ă©nergumène avait bien failli mettre en faute la surveillance qui lui incombait. Il se mit en devoir de fouiller les poches de l’inconnu. Les petites prunelles noires de ses yeux vifs laissaient deviner un esprit acĂ©rĂ© et prompt Ă  la dĂ©cision. Sa moustache, effilĂ©e comme une lame sous un nez en bec d’aigle, tremblait Ă  chacune de ses paroles. Il extirpa finalement une plaque d’identification glissĂ©e dans l’une des bottes de l’individu. L’Ă©cran Ă©tait dĂ©sactivĂ© et le matricule avait Ă©tĂ© soigneusement effacĂ©. « Je m’en doutai, » marmonna-t-il. « Il n’a pas d’identifiant, c’est un migrant …
– Il serait poursuivi ? » Questionna Melpomène. « En fuite ?
– Soit il avait l’intention de s’en prendre Ă  vous, soit il fuyait quelqu’un. »
La situation n’en devenait pas beaucoup plus claire. Comme l’expliqua tout de suite Melpomène : l’individu, surpris par sa prĂ©sence, avait tentĂ© de l’Ă©viter et c’est prĂ©cisĂ©ment cette manĹ“uvre improvisĂ©e dans l’escalier Ă©troit qui avait entrainĂ© sa chute. Or rien de particulier ne se situait au delĂ  de ce point qui puisse justifier une tentative d’intrusion armĂ©e. Et d’après Malachite, l’homme ne semblait pas s’ĂŞtre aperçu qu’il Ă©tait poursuivi Ă  l’instant oĂą il s’engageait dans la tour. Le mystère restait entier. « Tant que ses motivations ne nous sont pas connues, je lui offre ma protection. » DĂ©cida Melpomène. « La première chose Ă  faire est de le soigner.
– Emmenons le dans la bibliothèque, nous y improviserons une infirmerie en attendant qu’il reprenne ses esprits. » Proposa Feldspath. « Nous aviserons ensuite…
– Ce sera parfait, oui. » Acquiesça Melpomène. Une intuition lui soufflait de gagner du temps, que toute dĂ©cision inconsidĂ©rĂ©e pourrait ĂŞtre catastrophique; et sans savoir pourquoi, elle Ă©tait intĂ©rieurement satisfaite de repousser l’Ă©chĂ©ance d’une rĂ©action dĂ©finitive. Il y avait deux bibliothèques au sein du château. La plus grande se situait dans l’aile nord, et Ă©tait laissĂ©e Ă  l’abandon depuis de nombreuses annĂ©es. Les manuscrits les plus divers y savouraient une lĂ©thargie prolongĂ©e dont tĂ©moignait l’Ă©paisse couche de poussière dĂ©posĂ©e sur les reliures. L’autre, plus petite, attenait Ă  la tourelle abritant les appartements de Melpomène, et celle-ci y avait transfĂ©rĂ©s les livres auxquels elle tenait plus particulièrement. On y trouvait des rĂ©cits de voyages, des recueils philosophiques, des romans de toutes Ă©poques, et surtout nombre de raretĂ©s absolues comme Les MĂ©moires du Commandant Coriander Salamander de Mabel Syrup, Le livre de Kiu-Te rĂ©digĂ© en 1730 par le moine capucin Horatio Della Penna, Le livre rouge de la marche vers l’Ouest des Cousins Baggins, Le Barring-gaffner de Bagnialto attribuĂ© Ă  Truite de Kilgore, Le monde selon Bensonhaver de l’incontournable T.S. Garp, Les Ĺ’uvres Complètes du philosophe Oolon Colluphid, Le Livre de Goldstein par l’auteur du mĂŞme nom, les introuvables Chroniques de l’Ile oubliĂ©e, les indĂ©chiffrables Manuscrits Pnakotiques, L’Histoire du pays d’Uqbar Ă©crit en 1863 par le très sage Silas Haslam, sans oublier les très recherchĂ©es Chroniques Pan-Galactiques, et tant d’autres… (suite)

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Je ne suis pas un robot! * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.